This email was sent by ufolep.lille@ufolep-nord.fr   Unsubscribe from this list

LETTRE D'INFORMATION UFOLEP NORD NUMÉRO 66 - AVRIL 2018

##nothumbs##

CHAMPIONNAT NATIONAL DE CROSS

##nothumbs##


Sébastien Beben, de l'association "Lille Running Team" affiliée à l’ufolep depuis deux ans, vient comme à son habitude de réaliser une jolie course. Il a remporté la Médaille de Bronze au Championnat National de Cross organisé le 25 mars dernier à Orléans.

Félicitations au champion !

TRAMPOLINE

##nothumbs##


Les as français du trampoline à la salle Nio le 8 avril à Ronchin

Le plus grand club de trampoline UFOLEP de France accueille les qualificatifs pour les championnats nationaux. L’occasion de découvrir un sport esthétique et exigeant.

Rien à voir avec les trampolines qui vont fleurir dans les jardins aux premiers beaux jours. Ici les néophytes tiennent à peine debout sur la toile des équipements de compétition. Cette annexe de la salle Nio-Louchart dépasse les 10 m de hauteur. Un confort exceptionnel que savourent les 180 licenciés du club de Ronchin, «  d’autant que, contrairement à bien d’autres, nous n’avons pas besoin de ranger les trampolines après chaque entraînement. Le local nous est dévolu  », se félicite Muriel Silvert.

C’est par sa fille que cette bénévole a sauté à pieds joints dans cette activité insolite : «  Le club de danse de Maureen venait de fermer. On m’a dit qu’il restait des places au trampoline  », se souvient-elle.

« Sur douze inscrits aux qualificatifs des championnats nationaux, nous avons eu douze médailles. »

Depuis, Maureen, 14 ans, collectionne les médailles d’or. Tout comme les onze autres compétiteurs du club : «  Sur douze inscrits aux qualificatifs des championnats nationaux, nous avons eu douze médailles. Les lauréats sont âgés de 8 ans à plus de 50  », relève fièrement Muriel Silvert.

Une formation pour le cirque

Non content d’être, en nombre de licenciés, le plus important club UFOLEP de France, le Ronchin Trampoline est aussi l’un des meilleurs. «  La prépa cirque de Lomme, qui forme les futurs acrobates professionnels, vient s’entraîner ici. Nous travaillons aussi avec des enfants et des adultes handicapés, en foyers de vie et en Instituts médico-éducatifs  », détaille Nathalie Groenweghe, éducatrice sportive à temps plein.

Celle qui entraîne les jeunes est arrivée peu après la fondation du club, en 1991. Elle se souvient de la scission, en 1996, entre le Ronchin Trampoline et le tumbling (un enchaînement de figures de gym sur un long tapis). Les deux clubs se partagent l’annexe de la salle Nio-Louchart. «  Olivier Cournilloux, le fondateur, est toujours compétiteur  », s’extasie Nathalie, arrivée comme emploi jeune. Elle-même ignore l’âge de ce vétéran volant.

Quelles qualités pour ces athlètes volants ?

Quand il saute sur la toile, tous ses muscles travaillent. Le trampoliniste est d’abord un gymnaste qui doit acquérir une bonne coordination de ses mouvements. «  Tous travaillent l’aspect cardio, la musculation, l’assouplissement et la relaxation  », décrypte Muriel Silvert qui accompagne sa fille.

Un sport très complet que, selon elle, on peut débuter dès 3 ans. Mais pas question de sauter dans le grand bain tout de suite : «  Les plus jeunes s’entraînent dans la « fosse », un trampoline enfoncé dans le sol et entouré de tapis pour éviter qu’ils ne se fassent mal à la réception  », confie Muriel Silvert.

Les plus téméraires pourront se défouler dans la « cage » où, grâce à des jeux simples, ils maîtrisent leur équilibre. Mais pour des saltos avant, arrière, des flips et des enchaînements complexes, les trampolines de compétition sont à disposition de ceux qui évoluent en individuel, synchro (deux en même temps sur les mêmes mouvements) et en groupes.

Pour admirer les athlètes volants : qualificatifs aux championnats nationaux, le 8 avril, de 10 h à 16 h, salle Nio-Louchart, rue Charles-Saint-Venant à Ronchin. Entrée libre.

Source : La Voix du Nord du 03 avril 2018

ENFER VERT MAROILLES

##nothumbs##


«  Ça pour être l’Enfer vert, ça a été l’enfer !  » Jean-Paul Ducrot, l’organisateur de l’événement, ne s’y trompe pas. Les quelque 3 900 vététistes et marcheurs qui ont pris leur courage à deux mains dimanche matin ont parfois souffert pour venir à bout de leur parcours, qu’il soit de 10, 28, 40 ou 50 km, sous parfois des trombes d’eau.

Preuve en est, le fameux point 16. Là, au milieu de la forêt de la Mormal, beaucoup ont été obligés de finir à pied, pour continuer à avancer. La faute à une boue omniprésente. Les visages sont noircis, les vêtements en sont couverts. «  Mais si on le fait, c’est qu’on aime la boue, rigole Joël avant le départ, qui participe à l’Enfer vert depuis onze ans. L’ambiance ici est géniale.  » L’ambiance justement, elle était au rendez-vous aux deux ravitaillements.

Comme d’habitude, soupe à l’oignon, tartine de maroilles et vin chaud, musique et camp militaire qui distribue les rations. De quoi régaler les courageux du jour. «  Non, vraiment, il ne faut pas que cela s’arrête  », assure Raphaël. Vu l’ampleur de l’événement, on doute que personne ne prenne le relais de Jean-Paul Ducrot, qui a réaffirmé qu’il s’agissait de son dernier. «  C’était un bel Enfer !  » La suite, elle se décidera plus tard dans l’année, pour savoir qui reprendra ou non l’organisation. «  On espère que ça continuera  », glisse Arnaud, lui aussi habitué de la course. Il n’est pas le seul à vouloir continuer à être couvert de boue chaque week-end de Pâques.

Source : La Voix du Nord du 03 avril 2018

SPORT ADAPTE

##nothumbs##


Huit jeunes de l’association Handi Loisirs de Vermelles (62), âgés de 11 à 20 ans porteurs de handicap mental, ont participé le lundi 26 mars à une initiation à la sarbacane. Handi Loisirs est une association qui a été créée en 2014
par des parents d’enfants handicapés mentaux, pour qui aucune offre sportive n’était proposée sur leur secteur. Après bien des difficultés, un créneau a été trouvé au complexe sportif du COSEC de Vermelles. Les cours sont donnés bénévolement par le Président ou par d’autres parents en cas d’indisponibilité de ce dernier pour des raisons professionnelles. C’est Willy Richard, Membre du Comité Directeur de l’UFOLEP et Membre du Comité Directeur de la Fédération Handisport du Nord,  qui a offert de son temps, afin de faire découvrir la sarbacane aux adhérents de l’association. Thierry Delannoy, Président de Handi Loisirs était ravi que les jeunes découvrent une nouvelle activité sportive. Tout le monde était enchanté y compris les parents, qui pour quelques-uns d’entre eux, ont essayé de rivaliser avec leurs enfants. Tout ce beau monde se donne rendez-vous une prochaine fois afin de se perfectionner.

NOUS CONTACTER


UFOLEP Nord

16 place Cormontaigne - 59000 Lille 
Tél. : 03 20 00 17 30 - Fax : 03 20 00 17 31

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h20.
Fermeture à 16h00 les veilles de jours fériés. 
Le service Licences est fermé le vendredi.

##nothumbs##

Cet email vous est envoyé par UFOLEP Nord et vous recevez cet email car vous êtes inscrit à la liste de diffusion

This email was sent to a-c-l@neuf.fr
Unsubscribe from this list    Cookies stored by this email
M. UFOLEP NORD · 16 Place Cormontaigne · LILLE 59000 · FRANCE

Get a free account | MailKitchen