This email was sent by ufolep.lille@ufolep-nord.fr   Unsubscribe from this list

LETTRE D'INFORMATION UFOLEP NORD NUMÉRO 70 - MARS 2019

##nothumbs##

DISTINCTIONS HONORIFIQUES

##nothumbs##

 

La médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif est destinée à récompenser les personnes qui se sont distinguées d’une manière particulièrement honorable au service de l’éducation physique et des sports, des mouvements de jeunesse et des activités socio-éducatives, des colonies de vacances, des œuvres de plein air, des activités de loisir social et de l’éducation populaire ou d’activités associatives au service de l’intérêt général.

Le lundi 14 janvier à Lille, les membres suivants ont été distingués :

- Monsieur Michel ROYE, Membre honoraire du district Lillois  reçoit la médaille d’Or de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif.

- Monsieur Jean-Mary HERMAN
, Membre du district Lillois et de la Commission
Technique UFOLEP Football reçoit la médaille de Bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif.

- Monsieur Serge GIERCZAL,
Membre du district Lillois et de la Commission Technique UFOLEP Football reçoit la médaille de Bronze de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif.

Un beau trio d’anciens joueurs, devenus dirigeants.


SPORT SOCIÉTÉ

##nothumbs##


TOUTES SPORTIVES :


6 CHRS (Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale) ont reçu, par l'UFOLEP Nord, du matériel sportif afin de pouvoir pratiquer une activité physique en dehors des séances sportives hebdomadaires dispensées par nos éducatrices sportives Céline et Audrey. Par ailleurs, les CHRS “Home des Mères”, "Thiriez" et “Eole” ont profité d'une séance de présentation du matériel ainsi que de la mise en place de tests physiques (souffle, masse grasse, force des membres supérieurs).

LE SPORT MON TREMPLIN :

Le 27 Décembre 2018, accompagnées par l'UFOLEP Nord et 4 éducatrices AFEJI, 21 personnes (10 adultes, 11 enfants) ont pu bénéficier d'une sortie à la patinoire de Dunkerque suivie d'un goûter convivial. Cette initiation entre dans le cadre d'un projet favorisant l’accès à la pratique physique et sportive pour les demandeurs d'asile qui résident dans 2 CADA (Centre d'Accueil des Demandeurs d'Asile) de Dunkerque : AFEJI et ADOMA.

A MON RYTHME :

Le label “A Mon Rythme” déjà actif dans 4 maisons d’autonomie et 3 EPHAD, s’est étendu depuis le 24 janvier 2019 à trois nouveaux EPHAD de la ville de Lille. Les établissements “Vert-Feuillage”, “Les Camanettes” et “La Goëlette” vont bénéficier, une fois par semaine d'une séance d'activité mise en place par notre éducatrice sportive Céline pour travailler la prévention des chutes et le maintien de l’autonomie chez les résidents.

 

INSERTION SOCIALE

##nothumbs##

 

"REPRENDRE LE COURS DE SA VIE"

Dans le Nord, l’Ufolep encadre des activités d’entretien auprès de femmes
accueillies dans des centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS). Elles y puisent l’énergie nécessaire pour reprendre le cours de leur vie. «Le sport, ça m’enlève du stress : pendant ce temps, je ne pense à rien. Et ça me permet de me muscler le ventre en faisant des abdos. Quand nous les femmes on a accouché de plusieurs enfants, c’est important. Et j’aime l’ambiance du cours, l’énergie d’Audrey, l’animatrice qui nous motive». Les mots, simples, témoignent des « bénéfices en termes de santé, d’image de soi et de socialisation » d’une pratique physique régulière pour des femmes que les difficultés de la vie, et souvent les violences conjugales, ont conduit en centre d’hébergement. C’est ce que souligne Dorothée Clamens-Philippe, responsable du CHRS Thiriez, l’un des huit centres gérés par l’association Solidarité femmes accueil (Solfa) sur la métropole lilloise.

Une image de soi dégradée.

Ces structures accueillent beaucoup de mères qui élèvent seules leurs enfants et pour qui le sport n’est ni une priorité, ni une habitude culturelle. En outre, la plupart d’entre elles ont un rapport au corps compliqué, lié à une image de soi dégradée. « Quand nous abordions avec nos résidentes la question de l’activité physique, elles répondaient : “Le sport c’est pour les autres”, “Je n’en ai jamais fait, c’est trop tard”, ou tout simplement “Je n’ai pas le temps”. N’ayant pas été éduquées au plaisir dans l’effort physique, elles n’ont jamais acquis le goût du sport explique Dorothée Clamens-Philippe. Après plusieurs tentatives d’ateliers sportifs de la part des travailleurs sociaux, c’est finalement à l’initiative de la déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité qu’un projet sport s’est monté avec le comité Ufolep du Nord. L’objectif : engager les résidentes dans un parcours de remobilisation s’appuyant sur une pratique sportive adaptée.

MOBILITÉ ET INSERTION.

Deux séances d’activités physiques d’entretien, ouvertes à toutes les résidentes,
sont animées chaque semaine dans les locaux de Solfa. « La coach de l’Ufolep sait installer un climat de confiance, valoriser les femmes et favoriser les échanges entre les participantes », souligne Dorothée Clamens-Philippe. Pendant les vacances scolaires, ces rendez- vous sont remplacés par des séances mères-enfants tournées vers des activités ludiques : lumigame (zumba pratiquée en habit fluo sous lumière noire), tir sportif ou capoeira. Des événements partagés en famille sont également proposés durant l’année, dont, en juillet, une journée à la mer à l’occasion du Playa Tour de l’Ufolep. D’une année sur l’autre, le nombre de participantes progresse : 35 la première, 51 la deuxième, sans doute plus en 2018-2019. En novembre, lors de l’AG de l’Ufolep du Nord, Dorothée Clamens-Philippe a partagé les témoignages de plusieurs d’entre elles. Celui de cette mère d’un enfant de cinq mois, qui a puisé suffisamment de confiance dans l’activité physique pour ne plus baisser les yeux dans la rue, ni se cacher derrière lunettes et chapeau pour éviter d’être reconnue par son mari violent ou sa famille. Ou celui de cette résidente non francophone, séparée de ses enfants restés au pays, qui en a fait un outil de motivation pour sécher ses larmes, aller à la rencontre des autres et faire des progrès en français. Pour ces femmes, résume Dorothée Clamens-Philippe, l’activité physique est un marchepied pour ensuite « mener à bien des projets personnels, notamment de mobilité et d’insertion professionnelle ».

Source :
Février 2019 en jeu une autre idée du sport ufolep n°35

 

NOUS CONTACTER

UFOLEP Nord
16 place Cormontaigne - 59000 Lille 
Tél. : 03 20 00 17 30 - Fax : 03 20 00 17 31

Nos bureaux sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 17h20.
Fermeture à 16h00 les veilles de jours fériés. 
Le service Licences est fermé le vendredi.

##nothumbs##

Cet email vous est envoyé par UFOLEP Nord et vous recevez cet email car vous êtes inscrit à la liste de diffusion

This email was sent to steph-laurence@hotmail.fr
Unsubscribe from this list    Cookies stored by this email
M. UFOLEP NORD · 16 Place Cormontaigne · LILLE 59000 · FRANCE

Get a free account | MailKitchen